dans cette interview avec aline bartoli alias the bboost, je t'explique comment avoir un business qui cartonne avec une offre phare

Créer un business qui cartonne avec une offre phare

Tu veux créer une offre phare ? Un programme signature ?

Bref, un business qui cartonne avec une seule offre ?

L’article du jour est fait pour toi !

Tu vas y découvrir l’intérêt d’avoir une seule offre phare dans ton business, les avantages et les inconvénients, ainsi que des conseils supplémentaires.

Je te conseille donc de consommer ce contenu de la manière suivante :

  • lire cet article, inspiré de mon échange avec Aline Bartoli de The Bboost, dont tu peux retrouver l’interview ci-dessus,
  • écouter l’interview complète d’Aline, avec qui nous échangeons en détail nos avis et retours sur la BSB Académie, son programme phare !

Paré.e pour recevoir une tonne d’astuces ?

C’est parti 😁

 

Avoir une seule offre dans son business : pourquoi faire ce choix ?

La décision d’avoir un business qui repose sur une seule offre, une offre phare, peut être le reflet de ta vision des choses : faire une seule chose à la fois et la faire à fond.

Et c’est seulement une fois que tout fonctionne bien que tu passes à la suite.

Même si Aline n’avait pas prévu d’avoir un business quasiment “mono-produit”, elle a fait le choix de :

  • créer un produit,
  • le rendre excellent, peu importe le temps que ça demande,
  • commencer à diversifier son offre seulement après.

Et ce produit d’excellence, cette offre signature, c’est son programme la BSB Académie qui existe depuis bientôt 2 ans maintenant.

2 ans pendant lesquels elle l’a peaufiné, pour faire en sorte de le rendre excellent, selon ses critères.

Et maintenant qu’elle a la sensation qu’elle y est, elle commence à diversifier son offre (avec plusieurs produits qui arrivent, spoiler alert !).

 

Comment organiser son année professionnelle en faisant un lancement par an ?

Un lancement par an et qui, je le précise, représente le plus gros de ton chiffre d’affaires lorsque ton business cartonne avec une seule offre.

D’ailleurs, pour Aline, le lancement de la BSB représente pas moins de 80% de son chiffre d’affaires annuel !

La première chose à savoir, c’est que la préparation nécessaire pour ton lancement annuel peut représenter jusqu’à 4 à 5 mois de ton année. Pas moins de 3 mois en tout cas.

Et selon ton offre, il faut ensuite que tu prennes en compte le temps d’accompagnement de tes élèves.

Par exemple, la BSB Académie dure 3 mois donc, en comptabilisant les 3 mois minimum de préparation en amont, ça représente déjà la moitié d’une année !

Et le reste du temps, c’est important aussi de prévoir des temps de repos et de vacances pour tenir le coup 😆

Une seule offre dans ton business : avantages et limites

Les avantages d’un programme signature

Le premier avantage et je t’en ai déjà un peu parlé précédemment, c’est que, lorsque tu es focus sur un seul produit, tu peux le rendre excellent.

Tu peux sans cesse itérer dessus et donc te démarquer, te détacher de la masse et te positionner comme leader dans ta thématique.

Tu peux aussi avoir beaucoup plus de résultats en ayant une seule formation en ligne à la vente, car tu es beaucoup plus concentré.e sur ton programme, tes élèves et leur réussite.

Et qui dit plus de résultats dit aussi plus de preuve sociale 😁

Troisième avantage : oui, le lancement d’un tel programme te prend la moitié de ton année, mais si tu as envie de juste kiffer l’autre moitié, tu peux !

Enfin, l’avantage d’avoir une seule offre dans ton business est que ça te permet d’avoir une vraie visibilité.

En effet, ton lancement annuel devient un véritable événement, car ce n’est pas quelque chose qui arrive souvent !

C’est très puissant en marketing, mais aussi très agréable à vivre et à voir 😉

Le dernier avantage qu’Aline partage et qui lui est propre, c’est qu’un unique et gros lancement par an lui procure des moments de rush et d’adrénaline.

Ce sont des sensations qu’elle aime beaucoup et qu’elle trouve très épanouissantes, même si ça peut ne pas convenir à tout le monde.

 

Les inconvénients d’avoir une seule et unique offre

Parce que oui, comme pour tout, il y a aussi des inconvénients et des limites.

Premier inconvénient : tu joues une grosse partie (voire la majorité) de ton chiffre d’affaires annuel une fois par an.

S’il se passe quoi que ce soit (bug, actualités politiques, maladie, etc.), tu es un peu à la merci de beaucoup de choses que tu ne maîtrises pas…

Il faut aussi que tu sois vigilant.e à bien gérer ta trésorerie toute l’année après le lancement.

Ce n’est pas un flux constant d’argent qui rentre tous les mois : tu dois donc avoir des prévisionnels sur l’année et faire attention à ce que tu fais avec ton business.

Clairement, il y a plus d’avantages que d’inconvénients, mais tu dois quand même avoir une vision globale pour savoir si c’est un business model qui pourrait te convenir 😉

 

Une seule offre donc un seul lancement ?

C’est une réflexion que j’avais déjà eue et je me suis dit que tu te posais peut-être toi aussi la question.

J’ai donc interrogé Aline, en sachant que la BSB ne dure que 3 mois et qu’elle pourrait très bien la relancer une deuxième fois dans l’année.

En réalité, avoir une seule offre ne t’oblige pas à ne faire qu’un seul lancement : ça peut même t’aider à pallier les inconvénients d’un unique lancement par an.

Sa réponse est sans appel : si elle souhaitait se consacrer à la BSB Académie uniquement, sans diversifier les offres de son business, elle ferait 2 lancements par an.

Mais elle a apparemment d’autres projets pour The Bboost (je n’en sais pas plus pour le moment), c’est pourquoi la BSB va continuer d’ouvrir ses portes une seule fois par an, au mois de mars-avril.

Sans oublier qu’il faut aussi penser à te prévoir des temps de repos dans ton année pour ne pas passer 12 mois non-stop en flux tendu, la tête dans le guidon !

 

Les conseils d’Aline si tu souhaites te concentrer sur une seule offre

Conseil n°1

Le premier conseil est d’avoir une offre relativement chère.

Parce que si tu as envie de scaler ton business, c’est-à-dire le développer rapidement à plus grande échelle, c’est tout de suite plus difficile de le faire avec une offre à 47€ 😅

 

Conseil n°2

Avoir un moment de début et de fin de l’offre.

Si tu vends ton mono-produit en evergreen, c’est-à-dire toute l’année, ce sera plus compliqué pour toi, notamment pour créer tout un événement autour de ton offre.

Ce n’est pas impossible et plusieurs exemples prouvent le contraire, mais c’est plus délicat.

Avoir un début et une fin apporte plus de valeur et surtout, une expérience que tout le monde vit au fur et à mesure avec toi : ça crée une communauté, un momentum et tout ça facilite les ventes.

 

Conseil n°3

Le troisième conseil est plutôt orienté comptabilité : fais des prévisionnels et prévois ta trésorerie pour l’année !

Généralement, une mono-offre est chronophage, énergivore et “argentivore” : elle te prend beaucoup de ressources.

Et il faut aussi pouvoir étaler tes finances tout au long de l’année.

On évite de se dire “ yo, je viens de faire mon lancement, je suis riche, je vais pouvoir m’acheter une super voiture !” pour se retrouver à la fin de l’année un peu pris.e à la gorge…

 

Conseil n°4 :

Dernier conseil : avoir cette obsession de rendre ton unique produit excellent.

D’en faire presque ta signature, finalement !

Pour te donner un exemple : aujourd’hui, peu de gens appellent la BSB Académie par son nom. Elle est plus connue comme la “Bboost Académie” !

Parce que c’est devenu le produit phare d’Aline, c’est presque devenu son business et c’est pour ça que les gens la connaissent.

Donc si tu choisis de n’avoir qu’une seule offre dans ton business, elle a intérêt à être excellente et le reflet de tout que tu as envie de transmettre en termes de valeur, de qualité, de message…

Cette offre doit être parfaitement alignée et à l’image de ton entreprise 😇

 

Un petit mot sur Aline Bartoli, créatrice de la BSB Académie

Freelance depuis maintenant 6 ans environ, elle a commencé en tant que retoucheuse photo.

Elle a ensuite lancé un blog pour aider les retoucheuses photo freelances à se lancer.

Une chose en entraînant une autre, elle s’est passionnée dans le fait d’aider les entrepreneurs à vivre de leur activité et c’est comme ça qu’est né The Bboost en 2019.

 

Quelques chiffres

Son business cartonne depuis 3 ans avec notamment :

  • son podcast “J’peux pas, j’ai business” qui comptabilise plus d’un million de téléchargements,
  • un compte Instagram avec plus de 58K abonnés,
  • une communauté super engagée,
  • un programme signature, la BSB Académie,
  • et plus de 6000 entrepreneurs formés !

 

Est-ce que tu réfléchis, toi aussi, à mettre en place une seule offre phare dans ton business ?

Si c’est le cas, viens me dire en commentaire quel conseil d’Aline a achevé de te convaincre 😉

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.