decouvre dans cet article tout ce qu'il faut savoir pour definir ton client ideal

Définir son client idéal : tout ce qu’il faut savoir

Aujourd’hui, on va aborder le sujet du client idéal.

Je t’en parle régulièrement et pour cause : pour moi, c’est indispensable d’avoir une bonne connaissance de ton client idéal.

C’est la base de toute ta stratégie, que ce soit pour construire ton offre, communiquer, prendre des décisions dans ton business…

Bref, bien définir ton client idéal, c’est LA BASE 😉

Et dans cet article, je vais justement t’aider à identifier tout ce que tu dois savoir sur ton client cible, notamment comment il vit sa problématique et comment il veut la résoudre.

Je te livre donc 4 points essentiels à aborder avec ton client idéal pour bien le définir et un plan d’action en 5 étapes pour savoir comment obtenir toutes ces informations.

Rien que ça 😁

 

Le client idéal, qu’est-ce que c’est ?

Pour moi, le client idéal comprend 2 choses.

La première chose, c’est ta cible, c’est-à-dire la personne que tu souhaites accompagner. Ta cible peut être définie selon :

  • un trait de caractère (les personnes hypersensibles ou perfectionnistes, par exemple),
  • un contexte (les mamans ou les adolescents, par exemple),
  • la vie professionnelle (les cadres, les salariés, les coachs, par exemple).

Et la deuxième chose, c’est évidemment le problème de cette cible. Ce qui compte, c’est que tu connaisses la problématique de ton client qui, pour l’instant, l’empêche d’atteindre ses objectifs et d’avancer dans sa vie.

Cette problématique doit être “DUR” :

  • Douloureuse, pour que ton client ait envie de changer,
  • Urgente, car on attend souvent le dernier moment pour passer à l’action 😅
  • Reconnue. Ton client doit avoir conscience que c’est ce problème qui a un impact dans tous les autres domaines de sa vie et que c’est vraiment le cœur de ses soucis.

Parfois, tes clients ne réalisent pas quel est leur véritable problème et c’est à toi, avec ta stratégie de contenu, de les aider à en prendre conscience.

 

Ce qu’il faut connaître sur ton client idéal

Point A : sa situation actuelle

Pour connaître sa situation actuelle, voici 4 questions (ouvertes, pour récolter le plus d’informations possibles) que tu peux poser à ton client idéal :

  • Quelle est sa situation actuelle concernant sa problématique ?
  • Pourquoi est-ce important pour lui de résoudre cette problématique ?
  • Quelles sont ses frustrations dans cette problématique, ses points de douleur ?
  • Quelles sont ses peurs ? Quels freins et blocages l’empêchent de transformer sa problématique ?

Avec cette première étape, tu as une vision globale et claire de ce que ton client idéal vit actuellement dans son quotidien.

Le point A est essentiel, car il est le point de départ de toute ta communication. En effet, un client a besoin de se sentir entièrement soutenu et compris, quelle que soit sa problématique.

Le fait de voir, dans ton contenu, que tu le comprends, n’a pas de prix pour lui, car prendre conscience qu’il n’est pas le seul à avoir ce problème l’aide à soulager son ressenti. Et tu deviens ainsi une personne de référence.

 

Point B : ce qu’il veut

Le point B représente là où ton client idéal veut aller. Ce sont ses objectifs, finalement.

Première question à lui poser pour savoir ce qu’il veut : à quoi ressemblerait son problème résolu ? Et si c’était le cas, quelle serait, concrètement, sa situation ?

Ainsi, tu peux identifier la situation précise dans laquelle il souhaite se retrouver une fois qu’il aura résolu sa problématique.

En connaissant son point A et son point B, tu vas pouvoir créer une offre sur-mesure pour ton client idéal et vis-à-vis de sa problématique !

Autre question intéressante : quelle serait sa situation de rêve si tout était possible ? Parfois, ton client peut avoir des freins à l’idée de rêver d’un problème résolu. Cette question est un moyen d’enlever ses barrières mentales 💪

Tu peux aussi lui demander : que veut-il vraiment vis-à-vis de sa situation actuelle ? Là encore, on veut comprendre ce qui est important pour lui, ses attentes.

Ensuite, pose-lui la question suivante : pourquoi est-ce important pour lui ? Cette réflexion se situe dans le prolongement de la précédente et te permet d’identifier ses valeurs.

Enfin, dernière question : s’il résout son problème, qu’est-ce que ça va changer dans sa vie ?

En répondant à tes interrogations, ton client va prendre conscience de ce qui est vraiment important pour lui. Parce que, parfois, on sait qu’on a un problème, mais on ne sait pas trop ce qu’on souhaite comme solution.

Les questions du point B permettent d’éclaircir tout ça, à la fois pour toi et pour ton client.

Et plus c’est clair pour toi, plus tu vas pouvoir créer un accompagnement adapté, car tu connais son point de départ et l’arrivée.

Point C : sa façon de gérer sa problématique actuellement

Lors de cette troisième étape, tu découvres comment ton client idéal s’y prend pour tenter de résoudre sa problématique.

Qu’a-t-il déjà essayé ? Cette question englobe à la fois ce qui a fonctionné et ce qui n’a pas fonctionné pour que tu fasses un état des lieux.

Il faut aussi l’aider à comprendre les enjeux s’il reste dans sa situation actuelle ou s’il en sort. Pour ça, tu peux lui demander :

  • Quels sont les risques s’il reste dans sa situation ?
  • Que risque-t-il de perdre ou de ne pas gagner ?
  • Qu’est-ce qui le retient de passer à l’action ?

Dans les réponses de ton client idéal, tu peux retrouver des points communs avec la question sur ses peurs (cf le point A).

C’est essentiel, pour toi, de connaître et de comprendre les peurs de ton client pour pouvoir mieux construire ton offre de coaching et ton accompagnement.

Enfin, pose-lui la question suivante : où et comment se renseigne-t-il par rapport à sa problématique ? Où et comment trouve-t-il des solutions ? Quelques exemples de réponses possibles :

  • sur les réseaux,
  • avec ses proches, son entourage,
  • sur Google…

Ses réponses vont te donner une idée du meilleur endroit où être présent.e pour lui apporter des solutions 😉

 

Point D : ce qu’il attend d’un coaching

Eh oui, c’est tout aussi important de savoir ce que ton client attend d’un coaching avec toi !

Première question à lui poser : est-ce qu’il sait ce qu’est le coaching ? On a tous des visions un peu différentes du coaching, des visions qui peuvent parfois être erronées, d’ailleurs 😆

Quels sont ses critères pour choisir son coach ? L’expérience, la personnalité, le feeling..? Savoir tout ça te permet de focaliser ton attention au bon endroit au moment de communiquer.

Sur quoi ton client idéal se base-t-il pour choisir une offre ? Est-ce qu’il souhaite être accompagné quotidiennement ou, au contraire, être autonome sur l’accompagnement ? Tu dois savoir ce qu’il attend de ton offre de coaching.

Et encore une fois, demande-lui sur quelle plateforme il a tendance à choisir son coach : va-t-il chercher sur Google ? Sur les réseaux sociaux ? En écoutant un podcast ? L’idée étant, bien sûr, d’aller là où ton client veut te trouver 😌

Pourquoi est-ce si nécessaire de parfaitement connaître et définir ton client idéal ? Pour vérifier que l’offre que tu es en train de créer répond réellement à une demande. Et parfois, les réponses obtenues vont te permettre d’ajuster certaines choses pour proposer un accompagnement vraiment adapté.

 

Comment trouver les informations pour définir ton client idéal ?

Oh, mais je sais que tu te demandes maintenant comment faire, concrètement, pour obtenir toutes ces informations sur les points A, B, C et D.

Et c’est pour ça que je vais te donner un plan d’action en 5 étapes pour entrer en contact avec ton client idéal et comprendre sa problématique en long, en large et en travers 👌

Faire des interviews de ton client idéal

Que ce soit au téléphone ou en visio, interviewer ton client idéal te permet de lui poser toute la série de questions qu’on vient de voir (et même d’autres, si besoin).

Je te recommande de ne pas dépasser 30 minutes d’échange pour que les personnes restent disponibles.

L’idée est de comprendre l’état d’esprit de ces interviewés et leur non-verbal si c’est en visio. Tu auras ainsi beaucoup plus de détails qu’avec un questionnaire.

C’est vraiment quelque chose de très précieux et je te recommande de réaliser au minimum 5 interviews, pour pouvoir recouper les informations que tu obtiens pendant ces échanges.

Voici quelques pistes pour trouver des personnes à interviewer :

  • dans ton entourage,
  • sur les réseaux sociaux…

Pars du principe que les gens adorent rendre service, mais aiment aussi beaucoup parler d’eux 😁 et une interview est une superbe occasion de faire les 2 !

Très important : lorsque tu communiques pour trouver des personnes à interviewer, insiste sur le fait qu’elles doivent bien correspondre au profil que tu recherches.

Pose un contexte très précis, par exemple : “je suis à la recherche, dans le cadre du lancement de mon activité / de mon offre, de personnes qui vivent cette problématique donc, si tu vis ça, ça, ça et ça, je souhaiterais t’interviewer pour mieux comprendre tes besoins”.

Petit conseil bonus : une fois l’interview terminée, propose à ces personnes de revenir vers elles lorsque ton offre sera construite et prête à être testée 😉

Cette interview permet de créer une vraie relation et aide parfois tes clients idéaux à prendre davantage conscience de leur problématique et de l’importance de se faire accompagner. Donc, très souvent, ces clients idéaux se transforment en clients tout court 😍

Bref, en plus de t’aider à bien définir ton client idéal, ces échanges sont aussi de belles opportunités pour la suite !

 

Réaliser un questionnaire en ligne

Tu peux utiliser Google Forms, qui est la référence pour les questionnaires en ligne et qui est gratuit 😊

L’intérêt du formulaire en ligne est qu’il te permet généralement d’obtenir plus de réponses, car tes clients idéaux peuvent plus facilement prendre 5 minutes pour le remplir de leur côté.

À nouveau, c’est essentiel de bien cibler et de bien préciser que les personnes qui le complètent doivent correspondre à la problématique. Sinon, tu risques d’obtenir des réponses non-représentatives des besoins de ton client idéal.

Avec Google Forms, toutes les informations sont corrélées et tu peux exporter un fichier contenant l’ensemble des réponses pour analyser tout ça tranquillement.

Je te conseille également de ne pas avoir trop de questions : essaye de bien cibler tes questions et, pourquoi pas, de proposer des réponses à choix multiples. C’est important que les personnes qui le complètent n’y passent pas trop de temps, sinon elles ne vont pas aller jusqu’au bout…

 

Échanger avec ton client idéal

Et pour ça, les réseaux sociaux sont vraiment géniaux, que ce soit pour échanger en message privé ou en story !

Pour tous ceux qui sont sur Instagram, les stickers en story vous aident à connaître votre communauté. Vous pouvez, grâce à eux, savoir qui se trouve dans votre problématique, entamer le dialogue, voire déboucher sur une interview de client idéal 😉

Je te le rappelle : les gens adorent parler d’eux !

 

Les groupes Facebook

Les groupes Facebook sont une vraie mine d’or. Que dis-je : une source inépuisable de connaissances sur ton client idéal 🤩

J’imagine que tu en connais, peut-être que tu fais partie de certains groupes.

Ils sont créés autour d’une thématique particulière donc je t’invite fortement à :

  • découvrir les groupes Facebook de ta thématique, de ta problématique,
  • t’inscrire en tant que personne (pas forcément en tant que coach),
  • analyser les échanges qui s’y trouvent et les questions qui y sont posées !

Toutes les informations que tu vas y recueillir vont t’aider à comprendre comment ton client idéal vit sa problématique.

 

Aller fouiner dans les commentaires de contenus

Publications Instagram, vidéos Youtube, articles de blog… Il y a sûrement déjà beaucoup de contenus en ligne autour de ta thématique.

Mon conseil est simple : écume les commentaires que les personnes ont laissés sous ces contenus.

Souvent, il est question de :

  • ce qui leur a le plus parlé,
  • leurs peurs et blocages, apparus suite à la prise de conscience qu’ils ont eue lorsqu’ils ont consommé le contenu.

Bref, les commentaires et les avis clients (sur Amazon, par exemple) sont aussi une petite mine d’or pour bien définir ton client idéal 😌

 

Dans cet article, j’ai voulu résumer au mieux touuuut ce que tu as besoin de savoir pour connaître ton client idéal et comment obtenir ces informations.

Pour rappel, voici les actions que tu peux mettre en place pour définir ton client idéal :

  • l’interviewer pendant une trentaine de minutes,
  • partager un questionnaire en ligne,
  • échanger en direct (sur les réseaux sociaux, par exemple) avec lui,
  • analyser ce qui se passe dans les groupes Facebook,
  • fouiner dans les commentaires de contenus traitant de ta thématique !

Maintenant, il ne te reste plus qu’une seule chose à faire : suivre le plan d’action et partir à la pêche aux infos sur ton client idéal 🎣

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. Besoins et attentes des clients : quelle différence ? - […] que, dès la première étape où tu cherches à comprendre ton client idéal, c’est essentiel de dissocier “quels sont…
  2. Le marché du coaching en France en 2022 : mon avis - […] Définir son client idéal fait partie des techniques qui permettent de se différencier : quand on fait du coaching…

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.