decouvre 10 cles pour renforcer ton sentiment de legitimite et mieux gerer ton syndrome de l'imposteur

10 clés pour renforcer ta légitimité

Dans ce nouvel article, on parle de légitimité.

Et pour t’aider à renforcer ton sentiment de légitimité, je vais te partager 10 clés. Oui, rien que ça 😊

Mais avant, j’aimerais qu’on ait une petite discussion à propos du syndrome de l’imposteur.

Ce fameux syndrome qui vient parfois nous rendre visite et qui nous fait sentir illégitimes.

 

Le syndrome de l’imposteur, qu’est-ce que c’est ?

Le syndrome de l’imposteur, tout simplement, c’est quand tu doutes de toi.

Par exemple, quand tu te demandes : “pourquoi me choisirait-on alors que je démarre plutôt qu’un coach expérimenté ?”

Ce sentiment apparaît souvent quand tu te sous-estimes et c’est directement relié à la confiance en soi.

Si ça nous touche particulièrement quand on se lance en tant que coach, c’est parce qu’on nous apprend souvent à associer légitimité et expérience.

Ainsi, on pense que, sans diplôme ou sans une expérience suffisante, on ne peut pas être légitime.

Mais sache que ce sentiment t’appartient amplement et certaines personnes, sans diplôme ou expérience, se sentent légitimes !

C’est quelque chose qui se passe entre toi et toi et c’est pour ça que cet article t’apporte 10 clés pour transformer ce sentiment.

Je ne pense pas qu’on puisse éradiquer ce syndrome de l’imposteur, mais l’idée est plutôt d’apprendre à vivre avec, à s’en servir et de le transformer en quelque chose de positif rapidement 💪

Peu importe où tu en es dans ton business, que tu sois en train de te lancer ou que tu vives déjà de ton activité de coach, le syndrome de l’imposteur continuera de te rendre visite plus ou moins régulièrement.

Tout va dépendre de ta capacité à le dompter 😉

Et sache que dès que tu vas entreprendre quelque chose de nouveau, la peur de ne pas être à la hauteur va pointer le bout de son nez.

L’intérêt de ces 10 clés est justement de t’aider à transformer cette sensation de doute, d’incertitude, d’illégitimité, pour qu’elle ne reste pas longtemps et qu’elle ne te prenne pas trop d’énergie.

 

10 clés pour renforcer ton sentiment de légitimité

 

1. Passe à l’action

Et c’est pour moi la clé la plus importante !

Rien de plus efficace pour réduire ta peur que de passer à l’action et de te rendre compte que ce que tu imaginais comme difficile ne l’est finalement pas tant que ça 😊

Même si tu doutes ou que tu as l’impression que les autres font mieux que toi, passe à l’action, petit pas par petit pas, chaque jour !

Et tu réaliseras que tu mérites, toi aussi, ta réussite, tes premiers clients et de t’épanouir dans ce que tu fais.

C’est pourquoi c’est la clé qui, pour moi, a le plus de sens et de valeur 😉

 

2. Constate tout ce que tu as déjà accompli

On a tendance à se comparer aux autres, mais compare-toi plutôt à ton toi d’hier pour te rendre compte de tout le chemin que tu as parcouru.

Sentiment de légitimité garantie 😉

Pour ça, je te propose 2 outils :

  • des bilans réguliers, au moins une fois par mois (voire une fois par semaine, idéalement) pour observer ce qui s’est bien passé et ce qui t’a challengé pour continuer de travailler dessus,
  • un carnet de réussite pour partager tes succès, que tu peux remplir quotidiennement pour prendre conscience de ce dont tu es capable.

 

3. Renforce ta légitimité en apprenant à te connaître

En tant que coach, tu as déjà travaillé sur toi en termes d’introspection, ce qui te donne une longueur d’avance 😁

Tu connais tes forces, tes valeurs, tes compétences…

Et si jamais tu n’as pas encore fait ce travail, prends le temps d’observer là où tu excelles et, pourquoi pas, d’aller plus loin et voir ce qui est plus difficile pour toi.

Ainsi, lorsque tu as ce sentiment d’illégitimité qui apparaît, tu es en mesure de te reconnecter à des choses concrètes, de voir si ce sentiment est justifié ou non et de transformer plus rapidement ton mindset.

Plus tu te connais, plus tu renforces ta confiance en toi 💪

 

4. Teste ton offre

Je le vois avec mes coachés : c’est souvent au moment de créer l’offre que le syndrome de l’imposteur vient frapper à la porte…

Parce que c’est le moment où tu plonges réellement dans le grand bain alors que tu as la sensation de ne pas être légitime et de manquer d’expérience.

Et je dis bien “avoir la sensation”, car tu vas voir parmi les autres clés que tu as déjà l’expérience nécessaire 😉

Le fait de tester ton offre, gratuitement ou à un prix avantageux, va te permettre de prendre conscience qu’elle est canon et qu’elle apporte des résultats à tes clients grâce aux retours qu’ils te font !

Plus tu vas tester ton offre, plus tu vas réaliser qu’elle est adaptée et pertinente et plus ce sera facile pour toi de la vendre en te sentant aligné.e.

Alors que si un coach doute de lui, ça risque de se ressentir et les gens auront moins envie de travailler avec lui 😔

Apprends à connaître ton client idéal et passe à l’action pour tester ton offre, avoir un maximum de feedbacks et prendre confiance en toi !

 

5. Lâche prise sur ce que tu ne contrôles pas

Il y a plein de choses sur lesquelles tu as du pouvoir, comme tes pensées, mais tu ne peux pas contrôler les autres.

Souvent, ton syndrome d’illégitimité est directement relié à ce que tu t’imagines que pensent les autres de toi.

Tu as le contrôle sur ce que tu partages, sur comment tu te sens, mais pas sur ce que vont penser les gens !

Donc autant te concentrer sur là où tu as du pouvoir et lâcher prise sur le reste 🙂

C’est la notion de responsabilité : décide de mettre ton attention là où tu as la possibilité de transformer les choses.

J’ai découvert cette notion lors d’une formation en PNL et ça a changé beaucoup d’aspects dans ma vie : je me suis rendu compte que je mettais parfois de l’énergie là où je n’avais pas de contrôle.

Mais je te promets que te focaliser notamment sur comment tu décides de voir et vivre la chose te permet de te sentir beaucoup plus serein.e.

 

6. Travaille sur ton mindset pour te sentir plus légitime

C’est ma clé chouchou 😍

Je ne te le répéterai jamais assez (et si besoin, va vite lire cet article pour booster ton mindset) : ton état d’esprit et tes croyances vont avoir un impact énorme sur ton syndrome de l’imposteur.

Si tu te mets à croire toutes tes pensées, peu importe ce qu’elles sont, ce sera vrai !

Finalement, si tu crois que tu n’es pas à la hauteur, c’est vrai. Personne ne pourra te dire le contraire, il n’y a que toi qui peux avoir ce sentiment… Ton syndrome de l’imposteur se nourrit de tes pensées.

Mais à l’inverse, si tu crois que tu en es capable, que tu vas tout déchirer et que tu vaux autant que les autres, c’est vrai aussi 😁

C’est la force de tes pensées ! Plus tu as la capacité de surveiller ton mindset et de te parler de la meilleure des façons, plus tu pourras dire “au revoir” à ton sentiment d’imposture !

 

7. Apprends à aimer ton syndrome de l’imposteur

Je te l’ai dit, ce syndrome émane d’une peur.

La peur de ne pas être à la hauteur ou simplement la peur de ne pas être légitime…

Le secret, pour dépasser tes peurs, c’est de leur tenir la main et d’avancer avec elles 😉

En réalité, ce sentiment d’illégitimité est là pour te protéger, car une partie de toi a peur d’échouer et d’être déçu.e.

C’est pourquoi on ne va pas chercher à rejeter cette part de toi, mais plutôt à l’apprivoiser et à la rassurer.

En accompagnant et en aimant ton syndrome de l’imposteur, tu vas apprendre à le transformer rapidement.

Mais si tu le rejettes et que tu culpabilises de manquer de légitimité, tu ne pourras pas avancer, car tu ne peux pas laisser de côté une partie de toi.

Imagine si tu appuies en même temps sur la pédale d’accélération et sur la pédale de frein (oui, encore cette métaphore automobile 😂) : tu restes immobile.

Alors choisis d’avancer avec lui, main dans la main 😊

8. Compare-toi avec toi-même

Je sais, parce que je suis la première à le faire aussi, à quel point Instagram ne nous aide pas à ne pas nous comparer aux autres…

Mais il vaut mieux te comparer avec ton ancien toi plutôt qu’avec d’autres personnes.

Tu ne compares pas le chapitre 1 d’un livre avec le chapitre 27 d’un autre livre, si ?

Oui, je sais aussi que tu ne te compares pas avec un coach qui démarre, mais avec un coach beaucoup plus expérimenté !

L’évolution est entre toi et toi-même.

Ainsi, en te comparant avec ton ancien toi, tu vas réussir à renforcer :

  • ta confiance,
  • ta légitimité,
  • ton sentiment de fierté, de réussite et de satisfaction.

Ce sera vraiment bénéfique et productif pour avancer, grandir et gagner en confiance.

Alors que te comparer avec les autres va renforcer ton syndrome de l’imposteur, tes doutes et va t’empêcher d’être confiant.e.

À toi de choisir maintenant 😉

 

9. Analyse ton passé pour trouver l’expérience que tu as déjà

Je constate souvent qu’au moment de tester leur offre, mes clients me disent : “je ne me sens pas légitime, car je ne l’ai encore jamais fait”.

C’est une perception ! En réalité, tu as sûrement déjà expérimenté, mais peut-être sous une autre forme, ce que tu t’apprêtes à faire 😊

D’autant plus quand tu te niches : ce sont souvent des choses que tu as vécues et traversées.

Prends le temps d’observer, dans tes expériences passées, dans le domaine en question ou dans d’autres domaines de ta vie, en quoi tu as déjà vécu ce type d’expérience.

Et surtout, comment as-tu déjà réussi à faire ce que tu veux faire actuellement ?

Un exemple : une de mes coachées, qui aide les personnes hypersensibles à trouver leur voie, doutait de son offre et de son bon fonctionnement. On a alors regardé ensemble, dans son passé, ce qu’elle avait vécu pour, elle-même, trouver sa voie en tant qu’hypersensible 😊

Et je suis certaine que, toi aussi, tu as réussi des choses par le passé que tu as oubliées ou avec lesquelles tu n’as pas encore fait le lien avec ce que tu vis !

 

10. Sers-toi de tes valeurs pour te rendre unique et renforcer ta légitimité

Souvent, on a l’impression de n’avoir rien d’autre à offrir :

  • “tout existe déjà”,
  • “des coachs exercent déjà dans le domaine que j’ai choisi”,
  • “je ne vois pas ce que je peux apporter de plus”…

Pas d’inquiétude, car j’ai tout prévu : dans la CC School, on travaille tes 4 éléments différenciateurs :

  • ta personnalité,
  • le message que tu fais passer,
  • ta niche,
  • ton fonctionnement.

Donc quand tu penses que tu n’as pas d’expérience et que tes potentiels clients feraient mieux de prendre un coach expérimenté (oui, je sais que tu te dis ça, parfois !)Souviens-toi que les gens veulent travailler avec toi !

Parce que tes valeurs les touchent, parce que ton message les atteint… Et n’oublie pas qu’on travaille avec un coach avant tout pour sa personnalité, avant même ses offres !

C’est le feeling qui prime 😊

D’où l’importance de la clé n°3 : prends le temps de te connaître et d’affiner tes valeurs pour les mettre au cœur de ton business !

En étant aligné.e et pleinement toi-même, tu vas te sentir légitime 😍

 

Voilà pour ces 10 clés 😁

Une dernière chose à te partager avant de terminer cet article : c’est ok de douter de toi, de ressentir ce p*** de syndrome de l’imposteur !

Et tout le monde, y compris les personnes que tu admires, le ressentent aussi.

Donc, au lieu d’essayer de lutter contre ta nature humaine, essaie plutôt de le transformer en un allié pour continuer d’avancer vers tes rêves et vivre de ta passion 😉

Maintenant, viens me dire en commentaire la clé qui t’a le plus marqué.e !

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. Trouver son pourquoi ou comment j’ai choisi d’accompagner les coachs - […] mon syndrome de l’imposteur et mon manque de légitimité sont ensuite passés par là : qui suis-je, coach débutante,…

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.